28 septembre 2011 3 28 /09 /septembre /2011 06:21

andy-warhol-.jpgtumblr_l54j1jT69T1qa578so1_500.jpg

Andy Warhol était un très grand artiste. Je trouve que par certains aspects, Jean-Paul Gaultier lui ressemble beaucoup. Cette prédisposition pour la création et l’art dès l’enfance, ce décalage par rapport aux normes sociales qui établissent qu’un garçon doit aimer le sport lorsqu’une fille joue à la poupée…Warhol et Gaultier ont, aussi loin qu’on s’en souvienne, toujours été des mal-aimés.

Des mal-aimés naissent donc les génies.

Je trouve assez hallucinant cette tendance à montrer du doigt les personnalités qui sortent d’un modèle préétabli, ces personnalités que l’on trouve au premier abord dérangeantes pour ensuite mieux les encenser.

Andy Warhol, l’un des pères du « popular art » n’a jamais été aussi actuel.

Le « pop art », né au milieu des années 50, est par définition une désacralisation de l’œuvre d’art, une sorte de vulgarisation d’un monde auparavant destiné à une élite, le junk art des années 50, 60 et au-delà.

L’avant-gardisme d’Andy Warhol a mis en évidence l’influence que peuvent avoir la publicité, les magazines, la télévision et autres médias sur la société, la poussant à la consommation, voire surconsommation et l'obligeant à faire de certaines personnalités des icones.

Le « pop art » est en quelque sorte un gros foutage de gueule, un doigt d’honneur à une société vivant perpétuellement dans l’excès et se laissant embobiner par des procédés marketing peu scrupuleux, d’où l’actualité de la chose.


warhol-coke-crVelvet-Underground-Velvet-Underground-and-Nico517130 com cambellssoup


Andy Warhol a eu l'intelligence de transformer les objets de la vie courante en œuvres d’art industrielles, ce qui a perturbé et bousculé les codes mêmes de l’art que l’on connaissait par le passé.

En dupliquant et en reproduisant par dizaines les œuvres mettant en scène un seul et même objet, il s'est affranchi des techniques traditionnelles voulant qu'un tableau soit unique, et par là-même des idées classiques d’un monde finalement très coincé du cul.

L’art est par ce procédé devenu bon marché, jetable, éphémère et ridicule.

Les visages multiples de Marilyn ou de Mao ont mis en exergue l’admiration voire l’idolâtrie excessive et généralisée que le public, la société avaient pour certains mythes.


Andy-Warhol-Marilyn.jpg96727458-mao-by-andy-warhol.jpg050

J’assimile Warhol à Gaultier pour la simple et bonne raison que ces deux très grands artistes sont allés au-delà des limites connues à leur époque.

Gaultier a donné à la femme de nouvelles lignes. Il a redessiné, resculpté ce corps aux formes rondes en pointes, en lignes droites infinies, en jouant toujours avec l’irréalité d’un profil devenu palpable grâce à ses créations.


mondino madonna 1990madonna-cone-corset-Jean-Paul-Gaulthier-museum-exhibit-montNatasha-Poly-for-Numero--116-by-Karl-Lagerfeld-5.jpg

Gaultier redéfinit les genres en féminisant les hommes et en masculinisant les femmes, il nous dit que la beauté n'a pas de sexe, et que le vêtement, au sens premier du terme, nous donne l'opportunité d'être qui l'on choisit d'être. Gaultier se fout de défrayer la chronique, il reste à 59 ans ce môme qui retournait son caban car les coutures apparentes lui donnaient l'impression d'être Louis XIV.


Jean paul gaultier111.jpg5400242647_fde0553445_o.jpgAndrej Pejic, sublime mannequin homme qui a eu l'honneur de présenter la robe de mariée de Gaultier lors de son défilé en janvier 2011.


J’admire beaucoup ces deux hommes qui ont eu l’audace d’afficher implicitement leurs valeurs sans jamais se laisser déstabiliser par une critique acerbe, par ces codes partout placardés et plus que jamais présents en 2011.

Si Warhol était encore de ce monde aujourd'hui, le visage de Marilyn aurait probablement été remplacé par celui de Lady Gaga, portant un corset aux seins coniques.

Bien à vous.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Elisa - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Claire 28/09/2011 18:52


très joli post, j'adore ton blog et ta façon d'écrire.

Gros bisous.

Claire.