16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 11:00

Zinedine-Zidane-zinedine-zidane-27986060-900-600.jpg

Salut Zizou, j'espère que ça va pour toi, nous on t'oublie pas mon frère.


Salut les copains.

L’autre soir je suis tombée sur un documentaire qui s’appelait « Ils ont voté Front National ». Je ne sais pas si le parti mérite ses majuscules, à mes yeux il ne prône rien de grand mais j’ai quand même voulu entendre les arguments de ces gens-là, par curiosité et pour n’accabler personne sans raisons.

Alors on y voyait des citoyens de ma région, là tout près à quelques kilomètres de chez moi (Hayange, Algrange tmtc), des ouvriers d’ArcelorMittal qui voyaient en Marine Le Pen la solution à leurs problèmes, parce que c'est bien connu « il faut faire le ménage », la crise vient de là, trop d'étrangers en France tout ça.

On y voyait la populace s’entasser dans un PMU, des Français de pure souche et d’autres Français, les imposteurs tu sais, ceux qui sont venus là dans l’espoir d’une vie meilleure.

On y voyait une famille kosovare réfugiée en Lorraine, le père, homme d'influence dans son pays, la mère, accrochée à ses photos de famille, un ordinateur pour l'aîné, des robes de couturiers pour elle. Ils faisaient partie de la Haute avant la mafia, avant les menaces de mort. Alors ils sont venus se cacher ici, l'Etat français leur offre un refuge et quatre euros par jour et par personne. Leur dignité en revanche, aucun pays n'a su leur redonner, on n'achète pas l'honneur d'un peuple.

On y voyait un maire expliquer qu'il a voté FN pour « éviter que quelque chose n'arrive », je vous mets cet extrait :

 


On y voyait une journaliste interviewer un homme, le questionner sur ses opinions, et cet homme disait « le FN pourquoi pas ? On n’a jamais essayé, qui sait ? ». Un autre homme, d’origine maghrébine de renchérir « quand Zinédine Zidane a fait gagner la France en 98, on s’en foutait qu’il soit arabe hein pas vrai ? Le président l’a félicité, c’était un bon Français, et moi je suis né en 72 comme lui, j’ai la même carte d’identité mais j’ai pas marqué deux buts alors je suis pas français ? ».

Ce que cet homme a dit m’a fait beaucoup pleurer. J’ai beaucoup pleuré parce que je me souviendrai toute ma vie de ce putain de soir du 12 juillet 98 ; la France du 12 juillet 98 elle était belle, elle était unie, toi t’étais dans le stade, moi aussi et on criait fort, on pleurait de joie, y avait Zidane, Henry, Lizarazu, Barthez ou Karembeu, personne n’en avait rien à foutre de la couleur de peau de son voisin, on était des frères, on avait gagné, on avait gagné.

 

Sans-titre-1-copie-1.jpg

Tu sais je respecte tout le monde, même ceux qui ont voté Le Pen par désespoir, les extrémistes néo-convertis, je les respecte parce qu’ils sont comme toi et moi, dans le fond je sais que les gens saignent, je sais que les gens s’aiment.

Mon père est italien, il n’a jamais voté parce qu’il n’a pas le droit, mon père n’est pas français, il est né de parents immigrés sur le sol français, il ne retournera jamais chez lui parce qu’il y est déjà, il travaille depuis des années pour la France, il paye ses impôts comme n’importe quel Français de sang pur. Et moi je l’aime mon père, j’aime mon métissage, je pense au quartier où j’ai grandi, aux jeunes qui portaient tous un maillot avec le numéro 10 placardé au dos comme une croix, je pense à mes potes espagnols, algériens, marocains, italiens, portugais, colombiens et les autres, je pense à Marine, à Marianne, à la France et je ne la comprends plus.

On était gosses, c'était à peine hier et nos potes dans les city stades nous rendaient fiers, celui-ci parce qu'il venait du Congo comme Makelele, celui-là parce que son père était ami avec Pirès, black blanc beurre c'était pas un problème, on était riches de ça, on se nourrissait de ça.

Alors je ne sais pas si Marine aime autant son père que moi, si elle est fière de lui, si elle est fière d’elle et de ce qu’elle incarne, je ne sais pas si les mecs à Hayange ont ressenti de la honte en écoutant leurs propres idées, je ne sais pas à quel moment le nationalisme et la haine de l’autre se sont emparés d’eux, mais j'ai l'espoir que le FN ne vainc jamais, parce que dans le fond je sais que les gens saignent, je sais que les gens s'aiment.

 

Je vous embrasse.

 

Capture-plein-ecran-23012012-1807091

Sources : Documentaire « Ils ont voté Front National », produit par Mélissa Theuriau pour M6 - O sindicados - La règle du jeu

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Elisa - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Blabla et Paillettes 06/10/2013 21:37

Je ne sais pas pourquoi là en lisant cet article aujourd'hui j'ai eu envie de commenter mais c'est comme ça.
Depuis le temps que je lis tes lignes, 1 an et demi peut être 2.
T'as facilité apparente d'écrire m'épate, se que j'aimerai avoir ta plume. La façon dont tu aborde ce sujet, bravo.
Belle continuation.

Elisa 30/10/2013 18:53



Oh ! Le blog est un peu en friche...je manque de temps et je réponds à ton commentaire un peu tard mais tes mots me redonnent l'envie de poursuivre ce blog, je te remercie fort fort fort !

Willow 21/06/2013 02:10

Hello, je découvre ton blog par hasard et je te félicite pour ton article. Sur le fond et sur la forme. C’est agréable et réconfortant de découvrir une personne exprimant ses opinions avec
conviction et discernement. J’ai moins de compassion que toi pour la bêtise humaine, mais peut-être est-ce dû à mon âge plus avancé. ;O)

Elisa 12/08/2013 18:11



Je réponds avec mille ans de retard et te remercie :-) j'estime que la compassion et la tolérance sont justement les qualités qui manquent aux partisans du FN, du coup réagir de la même façon
dans le camp adverse serait leur donner raison. J'accepte les croyances et convictions de tout le monde sans forcément les comprendre ou les partager, mais ça ouvre le débat.



Manon 17/06/2013 20:48

Je suis bien d'accord avec toi Claire. Rien ne justifie qu'il s'agisse d'événements organisés par des "étrangers". Et quel est le rapport des ZUP ? Il faut savoir qu'il n'y a pas que des étrangers
dans ces coins, je travaille dans une ZUP et je reçois AUTANT de Français (Le français de parents français) que d'étrangers et je te rassures les français ne sont pas les moins cons. Certains
immigrés sont beaucoup plus courtois, reconnaissant etc. Et je vois AUTANT de française me sortir leur attestations CMU que d'étrangers.

Pis ça vient débattre sur le Fn au lieu du reportage car c'est d'abord le sujet principal et en plus sans avoir regarder.

Claire 17/06/2013 19:45

J'ai vécu 2 ans à Mulhouse et JE NE VOIS PAS LE PROBLEME, j'y retourne chaque mois et JE NE VOIS TOUJOURS PAS LE PROBLEME. Je m'y suis toujours sentie en sécurité et pourtant je pourrais être une
"cible facile" Par contre, le surnom de ceux qui ne sont pas nées en Alsace (comme moi) c'est : "les gens de l'intérieur". J'ai un peu l'impression qu'à Mulhouse, tous ceux qui ne sont pas nées
dans le 68 sont un peu "des étrangers" et donc pas "légitimes", mais ça, c'est un autre débat. La peur, les agressions, les vols, le manque de respect, les cambriolages comme tu dis, c'est un peu
facile de les attribuer à des "étrangers"! Et le FN à part accroître la haine, je ne vois pas en quoi c'est une solution mais encore une fois, ce n'est que mon avis et j'ai beaucoup de mal à ne pas
juger les personnes qui votent FN...

Fi 17/06/2013 16:37

Je n'ai pas vu cette émission; mais ce que je veux dire, c'est que tu fustiges 20% de la population française (c'est ça non? 20% qui votent FN à la louche?), sans essayer de savoir pourquoi. Pour
vivre en Alsace et connaitre plein de monde qui vote FN, ce n'est pas à cause de la brave famille kosovarde qui veut s'intégrer qu'ils font ce vote, mais à cause de dérives qui existent. Par
exemple? ma copine bosniaque qui ne veut plus se balader en ville passé 21h, même avec son copain, parce qu'il se font agresser un soir sur 2. Un autre exemple? Ma belle soeur qui paie paie paie à
fond tout, et voit passer devant elle des dizaines d'étrangères à la maternité avec la carte CMU, donc sans payer, et quand c'est son tour, elle doit claquer 150€ d'échographie, à peine remboursés.
C'est la voisine qui ne met plus les pieds en ville parce que c'est hyper malsain, et que y'a de l'insécurité partout, où que tu ailles tu vas te faire voler ton sac, tes bijoux (je parle d'ici,
localement)....C'est une autre voisine dont le fils s'est fait fracasser après avoir été dépouillé en attendant son train..C'est mon facteur qui veut plus livrer dans la ZUP...Ce ne sont pas des
gens qui veulent bastonner tout étranger qui passe, ce n'est pas que ça le FN, mais pour le savoir, il faudrait se donner la peine de discuter avec ceux qui font ce choix de vote. Même sans vouloir
y adhérer ou autre, mais discuter du pourquoi. Je trouve ça très réducteur de considérer qu'un vote FN est une haine de l'étranger; allez, y'en a peut être certains, mais je ne suis pas persuadée
que ce soit la majorité. Tu dois être une privilégiée pour ignorer les problèmes d'une grande partie de la population qui côtoie la peur, les agressions, les vols, le manque de respect, les
cambriolages... C'est pour ça, je ne connais pas ton site, je suis tombée dessus par la Une HC, mais je trouvais ça réducteur de cantonner les votes FN à des assoiffés de baston. C'est juste une
demande de plus de sérénité dans des villes/endroits où plus jamais tu ne te promènes tranquillement. C'est ce que je peux dire des ceux que je connais; après, voilà, j'ai pas vu l'emission mais vu
ton article,j'imagine que ce ne devait parler que de la peur de l'étranger.

Elisa 17/06/2013 18:29



Premièrement, chacun est libre de penser ce qu'il veut, un blog c'est quelque chose de personnel, je parle pour moi et moi uniquement.

En quoi ai-je "fustigé" les électeurs qui votent FN ? Je dis justement que je respecte tout le monde...ce n'est pas mon point de vue c'est tout.

Tu penses qu'en renvoyant les gens chez eux tout va s'arranger ? Je suis persuadée que les personnes dont tu parles ont une carte d'identité française qui plus est...origine et nationalité ce
n'est pas la même chose. Ce n'est pas en se débarrassant de milliers de personnes en France que tout va aller mieux pour tout le monde, c'est très égoïste de penser ça, très français en fait,
tant que nous ça va les autres peu importe c'est pas grave, ce qu'il se passe dans le monde on regarde ça à la télé et on zappe, nous on est bien c'est cool Canteloup sur TF1 après le 20h...

Ce n'est sûrement pas le FN qui va solutionner les problèmes de fond, quant à revenir au Franc on serait bien perdants, cette monnaie aujourd'hui ne vaudrait plus rien.

Je ne cautionne pas qu'on puisse violenter qui que ce soit, Français ou pas mais s'il y a tellement de violence c'est peut-être que ces personnes ont un message à faire passer, quelque chose qui
cloche peut-être, le sentiment qu'elles ne sont pas les bienvenues ici ?!



manon 17/06/2013 16:27

Je me reconnais dans ton article, mon père est également né sur le sol français mais de parents immigrés, venus en France justement parce que cette même France avait besoin des italiens pour les
mines dans les coins de Piennes etc. (Oui je suis du même coin que toi, la Lorraine). Je dois dire que les italiens ne subissent actuellement pas le même racisme que les maghrébins, mais dans les
années 60, le racisme contre les italiens étaient beaucoup plus virulents et violents...
Face à ce reportage, je me suis sentie démunie, on se demande comment on a pu faire pour en arriver là... Le jeune de mon âge (21 ans environ) qui prétend voter le pen (désolé moi les majuscules je
peux pas) car lui il ne sort pas de l'ENA ou n'est pas né avec une petite cuillère en or dans la bouche! Non mais serieux (!!!)il se rend compte de sa connerie ? D'où JM le pen n'est pas né dans
une famille de bourgeois ? C'est un petit prolétaire tant qu'à faire !!
Bref MERCI et ton article en sélection fera, je l'espère, réaliser une prise de conscience pour beaucoup de français.

Elisa 17/06/2013 18:33



Merci à toi pour ton témoignage, je pense que Jean Marie Le Pen a vécu et vu des choses qui font qu'il est ce qu'il est aujourd'hui, la Guerre d'Indochine, la Seconde Guerre Mondiale, je
n'imagine pas ce que ça a pu être et du coup je ne peux pas juger, chacun a ses raisons et son histoire mais je suis hermétique à ses idées et Marine aurait pu avoir un minimum de jugeote, elle
n'est pas de la même génération et aurait pu s'émanciper...c'est mon avis.



Cathy tardito 17/06/2013 15:04

Merci d'avoir parlé d'un vrai sujet de fond, d'une vague montante que beaucoup ne croit que passagère. Comme vous j'ai envie d'avoir espoir, mais j'ai peur. A première vue on me verrait comme la
bourgeoise blanche qui pourrait enrichir ce partie, alors que moi et mon mari voulont encore croire et nous battre pour que jamais ce partie n'arrive à un quelconque pouvoir. Parce que nous
n'oublions pas ce que nos grands-parents et leur famille ont vécu il y a quelques dizaines d'années, ceux qui y sont restées, ceux qui en sont revenus détruits. Il y a de la place pour tous et on
ne mange pas moins parce qu'un immigré tente sa chance chez nous. Même avec quelques allocs je ne pense pas que quiconque échangerait sa place contre la leur. Plutot que de chercher le bouc
émissaire à la porte d'à coté, il faut nous battre pour retrouver du boulot (et je sais de quoi je parle, on vit à 3 sur mon salaire), nous battre pour créer, lier, tendre la main. Cela parait
cul-cul peut être mais bordel on n'a pas tellement le choix ! Excellente continuation

Fi 17/06/2013 14:51

Loin de moi l'idée de cautionner les votes FN...mais je proposerais juste de venir vivre quelques semaines à Mulhouse centre pour essayer de comprendre. C'est une invitation lancée en l'air, mais
je vous assure que, même si c'est effarant, on peut très vite comprendre pourquoi certains en arrivent là!

Elisa 17/06/2013 15:05



Je n'ai jamais visité cette ville mais peu importe...l'emblème de la France étant « Liberté, Egalité, Fraternité », je pense qu'il est normal et naturel que l'étranger et le Français soient
considérés de façon égale, il y a des Français tout à fait irrespectueux un peu partout et on ne les menace pas d'expulsion, je ne cautionnerai jamais ce genre de propos, il est très grave pour
moi "d'en arriver là".



Sandrine 17/06/2013 13:29

Ton article m'a touchée, un peu comme le racisme m'a touchée lui aussi quand je suis tombée amoureuse (et aujourd'hui mariée) d'un homme qui pour seul "crime" portait le prénom de Karim.

Alors oui, moi pure française, le racisme ne me touche pas directement, mais à chaque fois que j'entends des "ces gens là", "vous savez bien" et autres clichés révoltants c'est aujourd'hui un peu
moi aussi que l'on attaque.

Et moi aussi devant ce reportage et dans les bras de mon amoureux j'ai versé quelques larmes de rage et de colère devant tant de bétises !

LaNe 16/06/2013 18:42

Très beau post. J'ai pas grand chose à dire de plus mais voilà...