24 février 2014 1 24 /02 /février /2014 08:10

allison-williams-miranda-kerr-for-us-vogue-february-photo-s

[Allison Williams par Patrick Demarchelier - Vogue US, février 2013]

 

Elle, c’est Allison Williams, aka Marnie Michaels dans la série « Girls ».

Si tu regardes cette série, tu vas me dire qu’elle est insupportable, superficielle et tout ça, et moi je vais te dire que je ne trouve pas, parce que j’aime bien Marnie et qu'en réalité, on se ressemble beaucoup.

Dans l'épisode 7 de la saison 3 (Beach House), les travers de Marnie sont plus qu’exacerbés, et face à ma complète adhésion à ses réactions, j’ai dû me rendre à l’évidence : je suis comme Marnie.

Marnie Michaels vise la perfection ; avec elle, tout est programmé jusqu'au moindre détail, Marnie Michaels est une control freak.

[Spoiler alert que si t'as pas vu l'épisode tu t'arrêtes là, bisous.]

Saison 3, épisode 7, Hannah, Shoshanna, Jessa et Marnie se retrouvent pour passer un week-end dans la péninsule de North Fork (près de Long Island) dans une baraque de malade.

Marnie, à l'origine de cette idée, a tout planifié et préparé de façon très méticuleuse – vases et fleurs fraiches, répartition des lits – pour que ce week-end de retrouvailles soit propice aux confidences, propice à resserrer les liens.

  s3e07-marnieSans titre 5article-2563964-1BAE94D300000578-152 634x353slide 330534 3429947 freeslide 330534 3430129 freeo-MARNIE-570Sans titre 7


Mais évidemment, le week-end de Marnie est un échec, cette maison à la campagne, éloignée de tout et de tous s’avère être plus propice au déchirement qu'aux confidences. Le malaise s'installe. Les filles, autrefois très liées, s'appliquent à mettre des petits mouchoirs sur les choses, des petits mouchoirs pour ne pas faire face, mais les problèmes enfouis explosent et tout fout le camp.

Dans cet épisode, Marnie est vraiment mise à nue à un moment délicat de post-rupture. Sa meilleure amie a d’autres préoccupations et tout le monde semble l’ignorer alors même qu’elle met tout en œuvre pour reconstruire ce qui s’est délié avec le temps.

Marnie a la fâcheuse tendance à imposer ses décisions, Marnie est dure et peu tolérante avec les autres, Marnie est une leader, Marnie manque de tact, Marnie ne filtre ni ses paroles ni sa pensée, Marnie, qui semble en apparence très confiante, est complètement paumée.

En regardant cet épisode, j'ai réalisé que j'ai comme elle la volonté de maîtriser constamment les gens et les choses, me maîtriser moi en premier lieu, avoir le dessus, savoir que tout est sous contrôle. C’est à la fois rassurant et ennuyeux au quotidien...j’aimerais pouvoir lâcher prise, partir à l’arrache du jour au lendemain sans savoir ce qui m’attend, ne pas trop réfléchir, ne pas appréhender.

Je ne sais pas si ça s’apprend avec l’âge, tu sais toi ? 

Je crois que ce besoin constant d'anticipation est là pour pallier l'angoisse, angoisse de l'échec, angoisse de décevoir ou d'être déçue, et grâce à ces quatre meufs dans leur baraque ouf de Long Island j'ai réalisé que j'ai, aussi loin que je me souvienne, toujours été une control freak.

J'ai beaucoup aimé cet épisode, je crois que c'est un de mes préférés parce qu’on y revient à l'essence même de la série : les questionnements existentiels sur les relations, les relations entre les femmes elles-mêmes, l’amitié et les vérités. Ma vérité.

 

Je vous embrasse.

Sources : Vogue US, février 2013 - Les très belles photos de l'épisode "Beach House" viennent du site de la chaîne HBO.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Partager cet article

Repost 0
Publié par Elisa - dans Cinéma - TV
commenter cet article

commentaires