19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 20:35

polisse-de-maiwenn-10527790cnigc

C’est l’histoire de gens comme toi et moi, mais un peu plus forts aussi.

C’est l’histoire de mecs et de nanas qui voient en face ce qu’on entend de loin à la télé, en bruit de fond, en sourdine.

C’est l’histoire de personnes qu’on considère comme nos ennemis, qu’on dénigre parce qu’ils nous tombent dessus, des fils de pute en gilets pare-balles, qui font leur boulot, tous les jours.

C’est l’histoire du quotidien des flics de la Brigade de Protection des Mineurs, la BPM comme ils disent, qui mettent en garde à vue des dizaines de pédophiles, et qui traitent des histoires de viols, d'exploitations d'enfants, de maltraitances, et la vie, la vie qui continue quand même.

Et puis c’est l’histoire de Maïwenn, aka Mélissa, photographe mandatée par le Ministère de l’Intérieur pour réaliser une série de clichés sur la vie de cette brigade. C’est l’histoire de cette nana qui se retrouve plongée dans la réalité, dans ce que la société a de plus sinistre à offrir, et qui capture le visage d’enfants qu’on a détruits, d’adultes qui luttent fort.

C’est l’histoire d’un très grand film.


polisse2
Polisse 2Polisse 3


C’est drôle parce qu’on vit dans une époque où il n’y a plus vraiment d’indécence, tout est tellement indécent que l’indécence est devenue banale. On entre dans l’intime profond des gens dans des émissions choquantes qui ne choquent plus, on voit des culs, des seins et des bites tous les jours en cliquant ou en zappant, mais les choses de la vraie vie, les vraies souffrances, ça passe pas au 20h, t’as Claire Chazal qui te donne un nombre de morts, mais les cadavres on en fait pas une œuvre d’art, on voit pas les pervers se masturber dans la rue, on voit pas le père cogner son gosse et violer la mère, on nous donne juste des faits pendant qu’on prépare le dîner ou qu’on paye le livreur de pizzas.

C’est drôle hein.

Puis un jour tu mates un film vrai, réalisé par une personne vraie, qui n’a pas peur de contacter la DDASS et de mettre le doigt sur ce que la société ne veut pas voir. Maïwenn est une très belle personne qui sait cadrer les détails les plus importants et transformer l’insoutenable, le dégueulasse et la perversion en un témoignage vraiment utile.

Faire partie d’une brigade, endosser l’uniforme d’un flic, peu importe l’unité, c’est mettre de côté sa propre vie, ses problèmes de couple, son égo, et faire face.


polisse4
polisse 1polisse


Le flic n’est pas un héros, c’est un type ordinaire et stressé, un humain plus très humain parce qu’il a vu trop de choses que tu ne pourrais pas supporter, un type en lutte contre lui-même, ses collègues et sa femme qui ne comprend pas qu’il ait pas envie d’en parler le soir en rentrant.

Polisse, c’est l'histoire d'un malaise qui te prend aux tripes, c’est la vie, c’est le combat pour une justice juste, parfois quelques divergences d’opinion et d’engueulades entre les gradés et les débutants, c’est les repas à la cantine entre héros ordinaires, les gyrophares, les cours de tir, les blessures, et le respect qui fait souvent défaut.

Et ce post, c’est l’histoire d’une meuf qui tente de décrire un chef d’œuvre du 7ème art, qui tente de décrire ce que d’autres endurent, et qui s’en veut un peu de ne faire qu’écrire, écrire et ne pas lutter, ne pas lutter.


Je vous embrasse.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Elisa - dans Cinéma - TV
commenter cet article

commentaires

Miss Zaza 14/03/2012 14:44

Je l'ai vu il y a à peine ne dizaine de jour et j'ai beaucoup aimé

Natasha 23/02/2012 11:13

Mais file, que dis-je COURS voir le dernier article sur mon blog, BONDIOU! Moi non plus je ne savais pas "avant" ... Je ne m'en fais pour toi, un jour tu seras IN :D

Haha

Natasha 22/02/2012 23:58

Han je détestais déjà mon chéri pour avoir été le voir sans moi, mais là je le déteste encore plus après avoir lu ça. Je veux le voiiiiiiiiiir! Un jour, un jour!

Ta review donne envie (de pleurer aussi...)

Sinon, je t'ai taguée, si ça te chante (moi me suis amusée!)(attention questions TRES pertinentes)
Voir le dernier article sur mon blog!

Bisous bella.

Elisa 23/02/2012 11:07



Tu m'as taguée...je me sens tellement trop has been du blog et de l'Internet, j'ai pas Twitter et ouate ze feuque is TAGUER?



AliceAime 21/02/2012 10:25

Je l'ai vu il y a un petit moment ce film, et il est génial. Belle leçon de vie !
Bisous, j'ai adoré te lire ;)
Alice

Naïra 20/02/2012 13:48

Comme je lie disais chez Lalydo, j'ai vu Polisse et fait sa critique il y a quelque temps mais je ne le classerais pas dans les chefs d'oeuvres car, selon moi, le film souffre d'un mélange mal dosé
entre fiction et documentaire! Cela dit, impossible de ne pas être touché par la thématique, c'est sûr!

Elisa 20/02/2012 18:26



C'est justement ça qui est intéressant je trouve, ce mélange de documentaire et de fiction, j'ai lu beaucoup de critiques négatives qui disaient que les histoires étaient une série de clichés
(les roumains notamment) mais c'est monnaie courante dans le monde réel donc on ne peut pas y échapper. J'ai lu ta critique et pour ce qui est de la fin, c'est vrai qu'elle est inattendue est un
peu mauvaise mais difficile de faire un sans faute!