1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 08:11

tumblr_lmuxkyzJSr1qax1w3o1_500.jpg
[Ce post est écrit avec tout mon amour pour Marion B. qui est trop loin]


Les marmots du monde entier nés à la fin des années 80 ne remercieront jamais assez J.K Rowling d’avoir quitté l’enseignement au profit d’une bande de sorciers.

D’une idée concoctée dans un train entre Manchester et Londres, elle a crée un chef d’œuvre qui nous a tous marqués : l’histoire d’un petit mec en apparence comme tous les autres, qui allait recevoir une lettre d’une école de sorcellerie renommée grâce à laquelle il accomplirait de très grandes choses.

En imaginant cette histoire sans jamais se douter qu'un tel mythe venait de naître, Joanne ne nous a pas seulement donné un ami, elle nous a donné un héros.

Quand t’as douze piges, que ton quotidien se limite à emprunter le chemin du collège en espérant ne pas te prendre une beigne  au carrefour, et qu’une Anglaise te crée un jour un modèle, un garçon comme toi plein de courage qui affronte un tas d’ennemis avec une baguette magique et des pierres philosophales ou de résurrection, t’y crois, t’y crois vraiment.

Cette histoire écrite autour d’un café à l’Elephant House à Edimbourg est devenue comme une lueur d’espoir pour chaque gamin, espoir de devenir quelqu’un lui aussi, de croire qu’avec la conviction et quelques formules magiques il pourrait vaincre les démons du divorce, de la violence, des heures de colle et de toutes ces voix qui lui gueulaient qu’il finirait en taule comme l’oncle Paul.

Harry Potter nous a sauvés, il nous a tous sauvés.

Il était notre ami, on a grandi avec lui, d’année en année et de classe en classe.

Aujourd’hui comme lui nous avons quitté les bancs de l’école, même sans courrier de Poudlard, sans Dragées surprises de Bertie Crochue ni Chocogrenouilles, sans Nimbus 2000 ni même aucun match de Quidditch, sans Rappeltout, sans Dobby, sans Dumbledore ni Crockdur, sans rien à verser dans la Pensine, sans Horcruxes, mais comme de simples Moldus mordus d’espérance.

C’est avec beaucoup d’émotion que cette saga prend fin.

Albus, Hagrid, Rogue, McGonagall, Ron, Hermione, Luna, Malfoy et les autres ne nous quitteront jamais vraiment, ils vivront quoiqu’il arrive dans notre esprit.


desktop-copie-1.jpgdesktop1.jpg

Rendez-vous voie 9 ¾.

Je vous embrasse.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Elisa - dans Culture
commenter cet article

commentaires

Lucie 02/08/2011 19:50


Oui c'est triste que ce sois fini :(, mais on peut toujours regarder les 7 en boucle!


KiKoTe 01/08/2011 21:28


Viens on va à la gare de Metz avec un caddie et on tente de rentrer dans un des piliers même s'ils sont en fer. Qui sait... x)


Elisa 02/08/2011 10:09



Toi d'abord!



Mél 01/08/2011 12:58


Très beau post. Avec HP et la fin des études, c'est un peu notre enfance qui se termine... mais pas nos amitiés car s'il y a bien une chose à retenir de cette oeuvre d'art, c'est que l'amitié
(& l'amour) sont plus fort que tout.

Je t'aime.


Elisa 01/08/2011 13:14



Je t'aime aussi mon petit, par-delà les routes et les kilomètres qui nous séparent, bientôt nous nous retrouverons.



Natasha 01/08/2011 10:47


J'aime j'aime j'aime j'aime j'aiiiiiimeeeeeeeeee!! Et même que moi j'y ai été à l'Elephant House nananèreuuuuuuh! :) l'Ecosse c'est un peu la terre de Poudlard.... ça va me manquer tout ça :(


Elisa 01/08/2011 10:53



=) LUCKY YOU! Moi j'veux voir la voie 9 3/4 à la gare de King's Cross!