9 septembre 2011 5 09 /09 /septembre /2011 15:25

20051121Ellenr312507b.jpg20051121Ellenr312507a.jpg

[Photos parues dans Elle, n°3125, novembre 2005]


Au cours de sa vie, on voit défiler un certain nombre de visages comme ça qui nous marquent, des personnalités qui nous inspirent et qu’on admire pour leur génie, pour la capacité qu’elles ont à nous émouvoir, à savoir nous parler et nous toucher là où ça fait un peu plus mal qu’ailleurs.

Pour moi, Sophie Marceau fait partie de cette catégorie d’artistes que l’on a vu grandir, murir ou vieillir, appelez ça comme vous voulez, avancer quoi.

Sophie, c’est à la fois la fille, la sœur et la mère qu’on aimerait tous avoir.

On se remémore avec émotion le visage rond de Vic Beretton dans « La Boum », la naissance d’une femme dans « L’étudiante », la James Bond girl qu’elle a incarnée à l’apogée de sa féminité, comme bien d’autres icones avant elle, et enfin le passage à la quarantaine, à la vie d’une mère et ses questionnements dans « LOL».


private-category-s fanfan-imgsophie-marceau-2672249Sophie-Marceau-Elle-fr-3369-06-copie-1.jpg


Ce qui émane d’elle avant toute chose, c'est son humanité. Sophie est humaine avant d’être une grande actrice, une grande artiste.

Pour rédiger ce post, je me suis penchée sur la définition exacte du mot « artiste », qu’on a tendance à utiliser à tout-va à notre époque.

Un artiste est une personne qui cultive ou maîtrise un art, un savoir, dont on remarque et l’on reconnaît la créativité, l’originalité, mais c’est avant tout une personne dont l’œuvre nous émeut, exacerbe nos sentiments, nous transcende quoi.

J’ai déjà parlé ici de Sean Penn que j’admire immensément, et dans cette même lignée figure Sophie Maupu, alias Marceau.

Je serai toujours émue en regardant « La Boum » qui est pour moi LE film transgénérationnel par excellence, on se souvient tous de Vic et Pénélope qui se fout des étoiles sur la face pour cacher ses boutons de varicelle, Claude Brasseur en père touchant et un peu paumé, Poupette ou la grand-mère trop dans le coup.

boum-1980-11-g-.jpg


Ca me rappelle plein de choses « La Boum », ça évoque le difficile passage de l’enfance à l’adolescence, les sentiments et les émotions un peu en vrac, l’incompréhension qui naît chez la mère qui était autrefois un modèle de référence et qui devient une ennemie, tout ça.

C’est pas facile de grandir, il y a beaucoup trop de questions qui viennent foutre la merde, et si j’me plante, et si j’ai pas fait le bon choix, et si je déçois ?

Sophie est juste une femme qui comme beaucoup d'autres a sans doute fait quelques mauvais choix, une femme qui a parfois l'air un peu naïve, qui se remet perpétuellement en question, une femme comme toi et moi, Sophie c’est Valentine, c’est Julie, c’est Marie, c’est sa sœur, sa copine, la cousine de Camille, Sophie Marceau incarne toutes les femmes.

Elle a toujours pris ses décisions en fonction de ce que son cœur lui dictait, elle a toujours tout assumé, même les photos à poil à dix-huit piges, à l’âge où t’as pas encore très bien assimilé les conséquences de tes actes, Sophie a montré son sein à Cannes, ça a fait la une de la presse poubelle, Sophie a un peu merdé son discours sur le cinéma lors de la remise de la Palme d’Or et s’est fait siffler, mais elle reste et restera l’incarnation même de l’élégance, de la femme vivante, celle qui est fière de ses rides naissantes et de son corps qui change.

Et ca fait du bien.


fond-ecran-96940,sophie-marceau


Bien à vous.

Partager cet article

Repost 0
Publié par Elisa - dans Cinéma - TV
commenter cet article

commentaires

Mél 13/09/2011 17:29


Sophie Marceau ou la femme qu'on rêve toutes d'avoir été, d'être de devenir.


Julien 12/09/2011 19:30


MILF EN VUE!


Elisa 12/09/2011 22:23



Tu t'arrêtes jamais toi...toujours dans la finesse.



Sonia 12/09/2011 09:50


J'ai découvert ton blog via le blog de Marie et je ne regrette pas cette découverte! Très intéressant ce questionnement sur le fait de grandir, murir, vieillir...c'est vrai qu'aujourd'hui
l'apparence joue un rôle un peu démesuré dans la célébrité et même hors célébrité, on ne doit pas laisser paraître qu'on est un humain comme un autre qui subit aussi les effets du temps et c'est
dommage car une femme qui vieillit et qui devient "sage" au sens premier du mot est plus jolie qu'une vieille refaite ou explosée au botox!


Elisa 12/09/2011 22:28



Le blog de Marie est source de découvertes! Certes, c'est valable aussi pour les hommes, George Clooney ou Johnny Depp ont la cinquantaine ou s'en approchent et sont des sex-symbols.



claire 11/09/2011 13:16


Ca fait du bien de lire ça, vraiment. Sans vouloir jouer la féministe en puissance y en a un peu ras le bol des filles qu'on voit dans grazia ou elle sans 1g de cellulite, sans rides, sans rien que
leurs os, au moins Sophie Marceau assume sa féminité et aussi les effets du temps, et elle est vraiment très belle.

Bisous à toi


Elisa 12/09/2011 22:31



Ton commentaire me fait penser au numéro de "Elle" sur les stars sans fard auquel à d'ailleurs participé Sophie Marceau, et d'autres très belles femmes comme Monica Bellucci, des photos de ouf
sans retouches, sans maquillage, au naturel quoi. Genre c'était tellement INEDIT que tout le monde en a parlé.



Amélie 10/09/2011 10:25


Super cet article! J'aime bien Sophie Marceau aussi et je suis fan du film LOL ;)